L’EPA, école européenne d’aïkido traditionnel

, par  admin

Les dojos Aikdo 38 de Grenoble et La Tronche adhèrent à L’EPA (Europe Promotion aïkido) / ISTA (International School of Traditional aïkido), deux regroupements qui se consacrent au développement de l’aïkido traditionnel selon la voie tracée par le fondateur, Sensei Morihei Ueshiba.

Le mode d’organisation choisi par les enseignants de l’EPA/ISTA est celui utilisé dans tous les budos traditionnels japonais : un maître, un dojo. Cette structuration n’est pas étrangère à notre culture occidentale : elle existe dans le monde de l’artisanat. Les boulangers, les maçons de qualité sont recherchés pour l’excellence de leur savoir-faire et la qualité de leurs produits. Les artisans moins exigeants n’ont pas la même valeur. Il en est de même dans l’aïkido traditionnel.

C’est approche originale est la spécificité de l’EPA / ISTA, au-delà même des frontières européennes. En Europe en effet, la pratique de l’aïkido a été souvent intégrée à des structures administrant habituellement des pratiques sportives, habituées au monde du sport. L’aïkido du fondateur est pourtant opposé radicalement à toute idée de norme, à toute nomenclature, à toute unification de méthode, à tout classement des individus sur une échelle de performance quantitative. En d’autres termes, et selon les mots mêmes d’O Sensei, l’aïkido est le contraire d’un sport.

Chaque professeur, à la manière d’un artiste, développe sa propre recherche, suit un chemin qui lui est propre. La richesse de l’aïkido est faite de la diversité de ses artistes et de la profondeur de leur démarche : leur authenticité est liée à leur individualité. La qualité d’un travail s’évalue, mais ne se mesure pas : graduerait-on, sur une échelle normalisée, la qualité de deux peintres, de deux sculpteurs, de deux violonistes virtuoses ? Chacun se dirige vers l’artiste qui le nourrit. De la même manière, dans cet art merveilleux qu’est l’aïkido, c’est à chaque élève de trouver le professeur qui lui convient.

Un enseignement de qualité

Avec la présence d’Alain PEYRACHE, expert dont la renommée dépasse largement nos frontières. [en savoir plus...->4]

Un fonctionnement au service de l’aïkido

Un budget de fonctionnement administratif réduit au strict minimum, l’essentiel est réservé aux adhérents dans le but de développer la discipline : Conseils et aide pour la création de nouveaux dojos. Edition de cahiers techniques. Animée et développée par des enseignants de diverses nationalités, l’E.P.A. a son siège à Bruxelles .

Des diplômes d’enseignants et des grades européens

Les grades au sein de l’ePA sont le jalonnement d’un parcours de haut niveau d’exigence. Ils ne sont pas limités à une soi-disant valeur technique, mais bien à une connaissance de tous les aspects de l’aïkido ainsi que l’acquisition de compétences pédagogiques.

De nombreux stages en France et en Europe

Accessibles pour tous, ils permettent aux pratiquants de se perfectionner au contact d’autres professeurs ainsi qu’en confrontant leur pratique et leur expérience à celles d’aïkidokas du monde entier.

De sérieuses garanties

Lors de l’adhésion à l’EPA, les pratiquants bénéficient d’une assurance (avec protection juridique pour les enseignants et les dirigeants). En France, les adhérents sont protégés par le GAN. Ces derniers reçoivent un contrat (inscrit dans leur passeport individuel) lors de leur adhésion.

Site France : [http://www.aïkido-ista.com/->http://www.aïkido-ista.com/]

Site mondial : [http://www.dojoista.com/->http://www.dojoista.com/]